Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




  Lettre de Biridiya, prince de Megiddo

AO 7098

Sully Levant
salle D vitrine 4

Cette tablette cunéiforme ? ,
 inscrite en akkadien ? ,
est une des lettres du gouverneur
de Meguiddo au pharaon.

Lettre de Biridiya, prince de Megiddo

Cette correspondance officielle nous éclaire sur la situation internationale au XIVè siècle av.n. è. et sur les conflits qui agitaient les princes de la région syro-palestinienne. AE68
Salle D, Levant, vitrine 4 au fond à gauche
 
Un des intérêts de la lettre d’Armana EA 365 est l’indication qu’elle donne sur la corvée. Le travail forcé est ici une institution égyptienne qui permet de cultiver les terres appartenant au pharaon. Le paradoxe est que les Israélites avaient eux aussi été réduits en esclavage (Exode 1:11-14).

La corvée fut la principale raison de la révolte de Jéroboam et de la scission entre les tribus après la mort de Salomon. Robaoam ne fit rien pour atténuer le joug du travail requis, et Adoram, un chef de corvée, fut même lapidé. - 1 Rois 11,12.
 

Les lettres d’Armana
nous font connaître la situation
du Moyen-Orient à l’époque
qui précéda l’Exode. C’est dire
leur importance pour la meilleure
connaissance du milieu biblique.
Le Louvre possède d’autres
tablettes de cette
correspondance. A282

Jacques Briend

 Les lettres d’Armana,
une meilleure connaissance du milieu biblique

On note par ailleurs des similitudes entre la langue du roi de Meguiddo et celle qualifiée de ‘langue de Canaan’ dans l’oracle sur l’Egypte en Isaïe 19:18. A283
 
  Habitée depuis l'âge chalcolithique, Meguiddo possède environ 26 niveaux d'occupation.

Des excavateurs américains de l'Institut Oriental ont travaillé depuis 1925 dans le but ambition d'excaver chaque niveau dans son intégralité.

Ils firent ainsi pour les trois premiers niveaux avant de concentrer
le travail sur certaines portions
du site.

Meguiddo 

Vue Aérienne   BibléLieux.com
 
L’autre intérêt de cette lettre est la mention de Meguiddo. L’histoire tant biblique que profane parle des batailles décisives livrées à proximité de cette ville en raison de sa position stratégique. A284
 
C’est là que mourut le roi Josias de Juda
devant l’armée égyptienne conduite
par le pharaon Néko. 2 Rois 23:29

C’est près de Meguiddo que le juge Baraq
a battu les forces cananéennes de Sisera
- Juges 4:14-16

Guidéon a défait une imposante armée madianite non loin de là avec sa petite troupe de 300 hommes. Juges 7:19-22
  « Megiddo contrôlait l’axe principal
qui traversait la Palestine d’ouest en est, la portion de la via maris qui quitte la côte et traverse la vallée de Yzréel. Elle permettait aussi de bloquer efficacement le principal point de passage à travers la chaine du Mont Carmel. »

Chaim Herzog, Les Guerres bibliques

Les lettres d’Armana et Meguiddo

Les armées mongoles ont essuyé leur premier revers dans cette vallée au XIIIè siècle.
Non loin de Meguiddo, le général anglais Allenby
a vaincu les Turcs pendant la première guerre mondiale, lors d’une bataille qualifiée ‘ de l’une
des plus rapides et des plus complètes ’ de
toutes les batailles décisives de l’Histoire.
 

L’histoire de Meguiddo
et sa position stratégique
 peuvent aussi entrer
en ligne de compte dans
une utilisation symbolique
 de ce terme.

Harmaguédon, Montagne de Meguiddo

Une interprétation littérale de ce terme unique dans la Bible apparaît pour la première fois dans un commentaire grec de la Révélation, écrit au VIè siècle par Oecumenius.  Cependant, l’histoire de Meguiddo et sa position stratégique peuvent aussi entrer en ligne de compte dans une utilisation symbolique de ce terme.

Le nom Har-Maguédôn, transcrit de l’hébreu, signifie ‘ Montagne de Meguiddo ’. Ce nom est directement associé à la ‘ guerre du grand jour de Dieu ’ (Révélation 16:14,16).

Pour certains biblistes, ce lieu symbolique d’un grand conflit ultime pourrait désigner l’intervention de Dieu dans les affaires humaines, et constituerait donc l’accomplissement final de la prière du Notre Père. A285
 
 
 
 
 

 





Carte Chronologie Maquette de sanctuaireStatue de forme humaineAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page