Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




 

« Le juste souffrant »    AO  4462


Richelieu salle 3 vitrine 15 (7)
 

 
Les problèmes du mal sont posés

dans un monologue.


Un grand personnage juste et

comblé est abandonné par son dieu.

 

Malheurs et maux s’abattent sur lui,

jusqu’à ce que le dieu lui rende sa

faveur.


Il nous reste quatre ou cinq œuvres construites sur ce thème littéraire du
« malheureux qui ne comprend
pas pourquoi il est ainsi réduit au malheur ».

Le juste souffrant, des similitudes avec le livre de Job

Une version récente

du juste souffrant : 

« Je prierai le dieu de sagesse »
 
Terre cuite VII è av.n.è
 
Tablette venant de la bibliothèque
du roi Assurbanipal à Ninive
 
Dépôt du British Museum
 

KT 2518 + DT 358

juillet 2012

 



On notera des similitudes

avec le Job biblique,

contemporain. A195
 

Rédigé plus tard, le livre de Job est considéré comme un chef d’œuvre de la littérature universelle. Il révèle les questions posées devant tout l’univers par le principal opposant de Dieu, à savoir l’intégrité de créatures intelligentes face à la légitimité de la domination de Dieu (Job 1, 2). L’expression hasSatan (le Satan, l’Opposant) apparaît ici pour la première fois dans le texte hébreu de la Bible, ce qui est une autre façon d’identifier le ‘serpent originel’, la cause des malheurs des humains. (Job 1:6; Révélation 12:9). Jésus Christ en dénoncera avec force l’identité exacte.

Peut-on cependant avancer avec Jean Bottéro que l’auteur de Job a des sources mésopotamiennes ?

 Des sources mésopotamiennes au livre de Job ?

Comment expliquer alors une telle exactitude scientifique dans les descriptions de la terre et des ses
merveilles ? (chp 36 à 41). Comment
a-t-il pu évoquer avec tant d'exactitude
le cycle de l'eau ? Le texte déclare :
"C'est [Dieu] qui attire les gouttelettes
d'eau, il les  distille en pluie, il en fait
de la brume qui tombera en pluie.
Les nuées la répandent." (Job 36:27,28,
Bible du Semeur).  A1119

Comment cet homme pouvait-il savoir
que la terre était suspendue sur
le néant (chp 26:7), notion à l’opposé
des conceptions de son époque ?

Et comment aurait-il pu deviner que
les problèmes liés à l’origine du mal
ont commencé au ciel (chp 1 et 2) ?
 
  NASA Goddard Space Flight Center  by Reto Stöckli
 

Des questions sans réponse
si on ne reconnaît pas
le caractère inspiré
du récit biblique.

 

"Il étend le nord sur le lieu vide,
 suspendant la terre sur le néant"

Livre de Job, Vers 1500 avant J.-C.

 
 
Voir aussi

     L’hostilité babylonienne dans le livre de Job
 
 
 
 

 





Carte Chronologie Tablette de EsagilTablette du dieu EnkiAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page